Essai 2 de pages (ipad) à wordpress

Après bien d’efforts, je pense avoir réussi à apprivoiser mon iPad ; il me mange presque dans la main, maintenant !

Voilà ce que j’ai fait pour produire l’article que vous lisez en ce moment :

Édition du texte

1. J’ai édité mon article en utilisant pages. Rentrer le texte est comme vous pensez sans surprises. Voici l’image de l’ouvrage à ce stade précoce du chantier.

Édition des illustrations

2. L’image d’illustration ci-dessus a été complètement créée, découpée et resizée sans sortir de l’application pages.

Pour faire une copie d’écran : maintenir les boutons ‘fermer application’ et ‘éteindre écran’ pendant une seconde. Après un flash et un ‘shlack’ vous avez dans la médiathèque une copie de l’écran.

Pour tronquer l’image : double-tap (tap-tap) et on voit apparaître un cadre fin avec des poignées en forme de boules. En les faisant glisser, il est possible d’extraire une sous-partie de l’image. Il est à noter que l’opération est on ne peut plus fluide. Aucune frustration n’en résulte : pas de lenteurs, pas d’hésitations de la machine, les mouvements sont intuitifs, les graphismes agréables. Rien à dire là-dessus !

Envoi par Email au format word

Assez impressionnante est la simplicité de cette opération. Il faut bien plus de temps pour en parler que pour l’effectuer.

Il suffit de sortir du document, qui de fait conserve son dernier état, et de taper le bouton de partage en choisissant l’option mail et le format word.

Transformation du format word en html zippé

On détache du mail la pièce attachée.

On l’upload dans Google documents.

On la redownload sous forme d’html zippé.

On dézippe l’archive : on y trouve le html et un répertoire d’images.

On supprime les headers et les footers gênants. (rien de bien sioux, en fait, on garde ce qui se trouve entre les balises body).

On remplace le chemin local des images par une URL absolue (celle où on compte uploader les images), a l’aide de textedit (pour faire simple).

On uploader les images grâce à un client ftp.

On colle le html dans un wordpress.

Et on admire le résultat.

Je pense que je vais développer une moulinette pour automatiser cette étape ! Je suis sûr que plus d’un bloggueur s’y intéresseraient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *