Le système de ranking sur le Play Store de Google


Cet article fait suite au billet du 2 décembre dernier sur le système de référencement de l’App Store d’Apple.

Comme annoncé, nous y traiterons de façon succincte les éléments intervenant dans le référencement sur le Play Store de Google.

Le système de ranking sur le Play Store est à la fois plus complexe et plus complet que celui de l’App Store. Il pourrait être qualifié aussi de plus exhaustif car il prend en compte le comportement de l’utilisateur lorsqu’il télécharge l’application, notamment à travers le taux de désinstallation. Le système est donc fait pour écarter les applications « kleenex » (installées et désinstallées de suite) et ainsi privilégier la qualité. Les développeurs essayent d’inonder le Play Store avec des applications au contenu douteux risquent donc de les voir stagner dans les abysses du Play Store.

Soignez votre titre. Plus que sur l’AppStore, différentes études montrent que le Play Store tend à privilégier les applications où les mots-clefs apparaissent dans le titre. Selon les mêmes études, une application ayant un mot-clef précis dans son titre grimpe de 80 à 100 places dans le classement.

Contrairement à l’AppStore, la description a une importance non négligeable. Comme pour le référencement web classique, n’hésitez pas à optimiser le contenu de votre texte pour intégrer de façon répétée les mots-clefs cibles.

Les commentaires ont aussi un rôle important à jouer. Plus précisément, le nombre de notes est pris en compte, ainsi que leur valeur. Evidemment, plus ces notes sont positives et plus votre application grimpera dans le classement.

Comme pour l’AppStore, le volume de téléchargements est aussi un facteur clef, que ce soit en valeur absolue (le nombre de téléchargements depuis la publication de l’application) ou son évolution (sur les 30 derniers jours).

Enfin, comme précisé dans l’introduction, l’usage y joue une place importante avec le taux de téléchargement, à savoir le ratio entre le nombre de téléchargements et le nombre de désinstallations.

Au final, les deux Stores disposent d’un algorithme relativement similaire mais disposent de particularités que tout bon marketeur mobile se doit de connaître !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *